À quel type d’aide peut-on prétendre pour isoler ses combles ?

Isolation thermique des combles

Afin de réaliser des économies d’énergie notables au sein de votre domicile, il peut être tentant de mener à bien des travaux d’isolation thermique. En procédant à l’isolation de vos combles, vous pourrez limiter les déperditions de chaleur et voir vos frais de chauffage diminuer sur la durée. Par ailleurs, des aides financières sont accessibles pour effectuer ces rénovations. Plusieurs dispositifs et aides sont proposés aux particuliers (sous conditions), certains pouvant être cumulés. Il est possible de réaliser alors des travaux de rénovation dans vos combles avec un budget très limité. Pour de plus amples informations concernant la manière d’isoler vos combles, n’hésitez pas à consulter le site www.mescomblesgratuits.fr.

Le Crédit d’impôt pour la transition énergétique et la Prime Énergie

Il existe à ce jour de nombreuses aides pour isoler ses combles. Des travaux d’isolation au sein des combles peuvent être effectués par les particuliers pour profiter d’une habitation qui conservera parfaitement la chaleur à tout moment. Le CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique) est une aide particulièrement efficace. Elle est possible pour des travaux d’isolation thermique dans une résidence principale construite depuis plus de deux ans. Les rénovations des combles seront menées par une société certifiée RGE. Le crédit proposé est équivalent à 30 % du montant des dépenses hors main-d’œuvre (plafonnement des frais à 8 000 ou 16 000 euros). Pour entreprendre l’isolation des combles à moindre coût, une autre solution consiste à profiter de la Prime énergie. Les conditions d’attribution sont les mêmes que pour le CITE, avec une prime d’un montant variable selon les situations (600 à 2 000 euros en moyenne).

Le Pacte énergie solidarité et les aides de l’ANAH

Pour des travaux d’isolation dans les combles, le Pacte énergie solidarité est une des aides à considérer en priorité. Des critères stricts sont à respecter ici : seuls les propriétaires d’une maison individuelle non isolée (ou dont l’isolation remonte à plus de 15 ans) peuvent y prétendre. Un plafonnement de ressources entre également dans le cadre de ce dispositif. En contrepartie, cette aide est de loin la plus intéressante de toutes : l’isolation des combles vous coûtera au final un euro seulement ! Pour vos travaux de rénovation, vous pouvez aussi solliciter une aide de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat). Le programme « Habiter mieux » offre des subventions permettant d’isoler des combles, pour un montant compris entre 3 500 et 7 500 euros.

La TVA réduite et l’éco-prêt à taux zéro

Deux autres possibilités sont à envisager pour les particuliers intéressés par des travaux d’isolation thermique. Une TVA réduite à 5,5 % est accessible pour réaliser l’isolation des combles. Elle est appliquée par l’entreprise en charge des travaux, qui devra être certifiée et suivre les critères de performance énergétique en vigueur. Pour les propriétaires (occupants ou bien bailleurs), les travaux d’isolation s’inscrivent dans les rénovations donnant droit à l’éco-PTZ (éco-prêt à taux zéro). Un prêt allant entre 10 000 et 30 000 euros vous sera alors fait par un organisme bancaire pour mieux isoler les combles d’un logement. 

Engager un artisan couvreur dans le 83
Pourquoi engager une entreprise spécialisée à des travaux de maçonnerie ?