Mousse, isolation, tuiles… Les éléments à prendre en compte avant de réparer sa toiture

Dans toute habitation, le toit dispose d’une place importante puisqu’il a pour rôle principal d’éviter l’intrusion de l’eau à l’intérieur. Mais avec le temps, il arrive que cette partie de la maison nécessite quelques réparations. Toutefois, il existe quelques éléments qu’il faut prendre en considération avant de réparer.

Les tuiles

Au moment d’effectuer une réparation de votre toiture, il y a une question à laquelle tout propriétaire est confrontée : « est-ce qu’il est nécessaire de remplacer complètement les tuiles ou les réparer simplement ? » Pour répondre à cette interrogation, il vous suffit en premier lieu de déterminer l’âge de vos tuiles. La durée de vie moyenne de ces derniers dépend du type de matériau utilisé : les tuiles en terre cuite ou en béton peuvent durer plus de 20 à 30 ans, voire plus longtemps si elles sont bien entretenues. Donc, si vos tuiles sont en place depuis plus de 30 ans, il est utile de les remplacer pour éviter des coûts supplémentaires dans les années à venir.
Si ce n’est pas le cas, il vous suffit d’effectuer une petite inspection qui vous permettra de déterminer les actions à réaliser. Dans ce cas de figure, vous pourrez les recouvrir en plusieurs sections au lieu de devoir remplacer la totalité du toit en une seule fois. Cela explique que s’il y a une fuite ou un problème, vous pouvez simplement refaire le toit dans cette zone spécifique.

L’isolation

Les propriétaires de maison devraient réfléchir à la question de savoir s’ils doivent améliorer leur isolation de toiture lorsqu’ils envisagent de remplacer leur toit. Si vous remplacez déjà le toit, c’est le moment idéal pour améliorer votre isolation. D’une manière générale, il existe trois principaux types d’isolation de toiture :
-Isolation en matelas : que vous choisissiez du coton ou de la fibre de verre, l’isolation en matelas vous offre une barrière solide sur les bords extérieurs de votre toit.
-isolation soufflée se présente sous la forme de morceaux de cellulose ou de fibre de verre, elle remplit mieux chaque fissure du grenier.
-Contrairement à l’isolant insufflé, la mousse à vaporiser est appliquée sur la face inférieure du toit, par opposition au sol du grenier.

Le coût

Plusieurs facteurs entrent dans le coût d’une toiture, à commencer par le choix des matériaux de toiture (des bardeaux d’asphalte à trois pattes bon marché aux bardeaux architecturaux ou même à l’ardoise). L’entrepreneur en toiture que vous choisissez, la pente et la superficie en pieds carrés de votre toit sont d’autres facteurs qui influent sur le coût.

Comment réparer une fissure dans un mur ?
Ma charpente à des termites, que faire ?