Quelles sont les aides pour faire isoler sa maison par l’extérieur ?

Bien que les travaux de rénovations, notamment la mise en place d’une isolation extérieure, puissent représenter un coût assez important pour chaque ménage, il faut comprendre que cette alternative est la meilleure solution pour limiter les déperditions de chaleur. De plus, cette option est encouragée par l’Etat grâce aux diverses aides qu’il alloue aux intéressés.

Les Primes Energie

Les foyers qui ont pour souhait d’effectuer une isolation extérieure ont l’opportunité de profiter d’une Prime Energie attribuée par un fournisseur d’énergie. L’allocation se traduit par un virement bancaire sur le compte de l’initiateur du projet d’isolation. Le montant versé est calculé en fonction de la situation géographique de la maison en question. Il n’y a aucun seuil de ressources de revenus réclamés et les démarches ont été simplifiées. Toutefois, il existe quelques conditions à respecter.
Tout d’abord, il faut que les travaux soient confiés à un expert confirmé RGE et que la maison existe depuis plus de 2 ans. Par la suite, la résistance thermique de l’isolant doit faire au moins 3,7 m².KW. Lors de la présentation de la facture, le professionnel doit indiquer la marque du produit installé, son nom ainsi que sa référence. La dimension (en mm) de l’isolant est également à mentionner tout comme sa superficie totale (en m2). Ensuite, il que la résistance thermique soit R=m2.KW et que le numéro de certification ACERMI soit indiqué.

Crédit d’impôt

Le CITE ou Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique est l’une des principales aides financières accordées par le gouvernement aux foyers qui désirent revoir à la baisse leur consommation d’énergie grâce à la mise en place d’une isolation thermique. C’est une subvention uniquement destinée aux résidences principales et qui sont construites depuis plus de 2 ans. Le total du crédit d’impôt ne doit pas dépasser les 30% des dépenses dans une limite de 150€ TTC/m2. A noter que le coût total des travaux ne doit pas excéder de 8000 € pour chaque individu et 400 € pour chaque personne à charge.

L’éco-prêt à taux zéro et le taux de TVA réduit à 5.5%

L’Eco PTZ est attribué pour les œuvres d’isolation extérieure effectuées sur des résidences principales dont la construction a été réalisée avant le 1 Janvier 1990. La particularité de cette subvention réside dans le fait que c’est l’Etat qui prend en charge les intérêts.
Quant au taux de TVA réduit à 5.5%, il permet aux bénéficiaires de réduire considérablement les coûts relatifs aux travaux d’isolation extérieure. La réduction peut se rapporter à l’acquisition des matériels ou les frais de l’artisan.

Comment réparer une fissure dans un mur ?
Mousse, isolation, tuiles… Les éléments à prendre en compte avant de réparer sa toiture