Comment éviter que la peinture cloque ?

Lorsque vous avez repeint votre plafond ou votre mur, des fois vous faites face à la peinture qui cloque après quelque temps lorsqu’elle est sèche. Vous pouvez même observer des effritements ou des écaillements sur des parties de votre mur. Ces enlèvements de peinture apparaissent lorsque vous n’avez pas appliqué la peinture dans les règles de l’art. Pour pouvoir remédier à cela, il faut d’abord être en mesure d’identifier le problème et pouvoir trouver une solution adéquate. Les principales causes sont l’absence ou de mauvaises préparations de la surface à peindre, de la peinture qui n’est pas compatible avec la surface ou que la surface serait humide. Des questions se posent alors : pourquoi les peintures cloquent ? Que faire pour y remédier et comment les éviter ?  

Problèmes de peinture qui s’effrite, cloque ou décolle

Vous pouvez vous-même réaliser vos travaux de peinture si vous aimez bricoler pour pouvoir économiser. Il faut juste suivre certaines règles pour un travail bien fait. Procéder à la peinture d’un support mural par exemple semble ne pas être difficile. Par contre, il faut d’abord réaliser une bonne préparation pour éviter les mauvaises surprises. Il ne suffit pas de juste faire du nettoyage du support à peindre et d’appliquer quelques couches de peinture. L’obtention d’un résultat parfait n’est pas facile. Les problèmes fréquents sont l’apparition des cloques sur les murs causés par le support qui est humide. Le craquement de la peinture peut aussi apparaître à certains endroits. Des fois, après l’application et le séchage de la peinture, elle peut décoller comme un film. La peinture peut aussi se rétracter. Les problèmes qui peuvent subvenir sont aussi l’opacité, le moussage ou le saignement de la peinture. Lorsque vous n’appliquez pas assez de couches de votre peinture, la couleur du support peut toujours apparaître. N’hésitez pas à visiter le site www.otravaux.fr pour plus d’informations concernant la peinture qui cloque.

Les causes de l’enlèvement des peintures

Le support est dans la plupart des cas la source du problème. Si le support n’est pas assez sec ou qu’il est mal préparé, vous ferez toujours face à des problèmes de peinture après vos travaux. Le problème, c’est que vous ne remarquez ces problèmes qu’après quelque temps. Aussi, il faut toujours prendre en compte le type de peinture qui correspond à la surface à peindre. Vous éviterez alors des problèmes comme la peinture qui cloque par exemple. Il faut que vous sachiez le type de surface à peindre pour pouvoir choisir le type de peinture à utiliser. Le support peut être poreux, ce qui veut dire qu’il peut absorber des substances liquides. Pour le savoir, mettez de l’eau et observez si le support l’absorbe. Il existe aussi des supports qui sont poudreux. Ces supports sont faciles à reconnaître à cause de la présence de poussières. Un support humide doit être traité pour pouvoir être repeint. Les supports difficiles sont les supports qui englobent tous ces types de supports.

Utiliser un durcisseur comme solution

Si vous avez un support difficile, poreux ou poudreux, vous devez d’abord appliquer un durcisseur qui permet de fixer la peinture. Le durcisseur permet aussi de faire bien pénétrer la peinture. Il permet de durcir le support d’application de la peinture pour qu’il respire bien. Sans cela, vous ferez face à des problèmes de dégradation de votre peinture si le support est humide. Il est conseillé d’arrêter les travaux si vous remarquez quelque chose qui n’est pas normal sur votre éponge par exemple. Le durcisseur permet d’avoir une surface à peindre qui adhérera bien à la peinture. Vous pouvez appliquer un durcisseur sur n’importe quelle surface que vous aimerez peindre, allant des briques jusqu’aux crépis. Vous n’aurez peut-être plus besoin d’appliquer plusieurs couches de peinture, deux couches suffiront. Après avoir appliqué un durcisseur avant de peindre, vous n’aurez plus de problèmes lorsque la peinture aura séché.

L’application d’un durcisseur

Appliquer un durcisseur sur votre mur ou votre plafond vous permet d’avoir un fixateur pour recevoir la peinture. Quelques étapes sont à connaître avant de procéder à l’application d’un durcisseur. La première étape consiste à réaliser du nettoyage et de gratter le support. Ensuite, vous pouvez appliquer le durcisseur que vous avez choisi. Ensuite, poser de l’enduit et faire un ponçage de la surface seront nécessaires. La dernière étape consiste à poser une sous-couche de peinture. Lors du nettoyage, vous devez enlever tout ce qui pourra gêner l’application du durcisseur comme la présence des poussières par exemple. Eliminez toutes les traces et séchez bien la surface. Appliquez le durcisseur et éviter de manquer des endroits, commencez toujours en haut. Laissez reposer le durcisseur pendant une journée pour que la peinture puisse adhérer au maximum. Enduisez ensuite le support à l’aide d’une spatule qui est spécialement conçu. Vous devez avoir une surface lisse. Poncez si nécessaire pour un résultat optimal. Selon la peinture, vous pouvez appliquer une sous-couche suivie d’une couche, commencez toujours par le haut.

Quelles sont les tendances en matière d’habillage de fenêtres ?
L’isolation phonique pour une meilleure entente