Des accessoires spécifiques pour vos escaliers

Sécuriser votre escalier

L’escalier engendre souvent des risques d’accident important. Aussi, il est nécessaire de le sécuriser. Il existe différents accessoires qui permettent d’éviter les chutes dans l’escalier, surtout pour les enfants et les personnes âgées. Ces aménagements intérieurs garantissent par ailleurs une harmonie esthétique à l’ensemble de votre intérieur.

Le garde-corps : une barrière indispensable à votre sécurité

Le garde-corps est avant tout un élément de sécurité incontournable pour votre escalier. Afin d’assurer la sécurité des usagers, il faut que cet accessoire soit particulièrement solide. La hauteur du garde-corps doit être au minimum 100 cm au niveau du palier et 90 cm dans l’escalier.

Le garde-corps d’escalier se décline en différents matériaux. Il peut être confectionné en fer forgé, en bois, en aluminium, en inox, en verre, voire en corde de chanvre. En ce qui concerne l’habillage, il est possible de fabriquer une rambarde avec le même matériau, mais également avec d’autres tels que le verre, la tôle, etc.  

L’installation d’un garde-corps est indispensable lorsque plus d’un mètre de chute est possible. Évitez de placer des éléments qui incitent les enfants à grimper jusqu’à la rambarde et se mettre en danger. Il faut aussi que la distance entre les barreaux d’un garde-corps ne dépasse pas 10 ou 11 cm pour ne pas permettre au bébé d’y passer la tête. Pour accéder à un large choix de garde-corps ainsi que d’autres accessoires pour escaliers, rendez-vous sur oeba.fr.

Sublimez votre escalier à l’aide d’un garde-corps raffiné

Outre son rôle sécuritaire, la rambarde est aussi un élément de décoration qui structure l’ensemble de l’escalier. Il donne de l’élégance et contribue à la beauté de l’architecture. Si vous optez pour un garde-corps en bois, vous avez le choix entre les modèles plus classiques et garde-corps raffinés. En optant pour ce matériau, vous pouvez décliner votre garde-corps en différentes teintes pour avoir un rendu unique. Par exemple, vous pouvez peindre en blanc les balustres et ne pas changer la rampe d’escalier en bois pour créer du contraste. Pour un style plus moderne, il est possible d’associer le bois avec d’autres matériaux tels que le métal, l’inox ou bien le verre. Avec ces différents matériaux, votre structure devient plus contemporaine.

Enfin, vous pouvez aussi personnaliser le soubassement de votre garde-corps à l’aide des motifs dessinés sur le bois. Il existe également d’autres moyens de personnalisation comme choisir un métal découpé ou un verre feuilleté.

La main courante : un appui très fonctionnel et esthétique

La main courante facilite la descente ou la montée de l’escalier. Elle permet d’y circuler en toute tranquillité et de se retenir en cas de chute.

Au-delà de son côté pratique et sécurisant, cet aménagement améliore aussi le style de l’intérieur de votre logement. À savoir qu’il existe différents types de rampe adaptés au matériau de construction choisi. La main courante en fer forgé fait partie des plus répandus du fait de son côté fonctionnel et son esthétisme.  

Enfin, l’autre avantage de la main courante est son installation qui est assez simple. Elle se fixe facilement aux murs. La pose d’une rampe murale peut être réalisée par un particulier bricoleur. Mais il est préférable de vous adresser à un artisan qualifié afin de garantir la mise en place de main courante correcte.

D’ailleurs, l’installation de cette structure se fait avec plusieurs étapes. Il faut d’abord étudier l’escalier pour bien placer la rampe. Puis, le perçage des murs nécessite des outils professionnels. Ensuite, on positionne les supports et fixe la rampe. Enfin, il faut serrer minutieusement la fixation de cette dernière pour recevoir un aménagement solide, pratique et durable. Un professionnel peut vous aider à choisir la main courante la plus adaptée à votre escalier et réalise son installation dans les règles de l’art.

Autres accessoires pour sécuriser votre escalier

Lorsque les escaliers sont mouillés, le risque de chute est important. En cas de mauvaise conception, il est aussi facile de tomber sur un escalier glissant. L’installation des antidérapants vous permet d’éviter ces accidents. Vous en trouvez différents types sur le marché. Vous pouvez choisir un tapis d’escalier ou bien des bandes autoadhésives, fixées sur le nez des marches. Les antidérapants peuvent être en caoutchouc ou en moquettes.

Puis, pour les personnes déficientes visuelles, les contremarches habillées peuvent leur permettre de détecter la présence des marches et d’évaluer la longueur de l’escalier. Vous pouvez aussi installer des contremarches sur la première et la dernière marche de votre escalier pour créer un contraste. Ainsi, les personnes souffrant de handicap visuel distinguent aisément le début et la fin de votre escalier.

Enfin, si vous avez des enfants, pensez à installer une barrière de sécurité empêchant l’accès à l’escalier. Pour cette dernière, sélectionnez un modèle facile à installer et solide. Vous pouvez trouver des barrières en bois, en alu, en inox et en verre.

Choisir des volets roulants adaptés à votre besoin
Isolation acoustique : les avantages des rideaux phoniques