Guide pratique sur le contrat d’entretien de chaudière

chaudière

Vous souhaitez conserver la chaudière le plus longtemps possible ? La souscription à un contrat d’entretien chaudière vous permettra d’avoir une chaudière répondant aux normes. Il existe de nombreux fournisseurs de contrats d’entretien chaudière sur le marché français. Selon le décret juin 2009, l’entretien de la chaudière doit être effectué une fois par an. En voici quelques guides pratiques sur le contrat d’entretien de votre chaudière.

Les divers contrats d’entretien de chaudières

Il existe de nombreuses offres sur le marché, en particulier un contrat d’entretien chaudiere avec un professionnel qualifié. En fait, certains devis n’incluent que des inspections annuelles pour remplir l’engagement légal de maintenir la chaudière. Dans ce cas, toutes les autres charges (déplacement de technicien, diagnostic…) seront à votre compte. Pour les équipements neufs, un simple contrat d’entretien chaudière est très intéressant : l’installation de chaudière ne pose généralement aucun problème pendant les premières années de fonctionnement. De plus, si la panne survient plus tôt, elle est généralement couverte par la garantie du fabricant et la garantie d’installation.

Apparemment, vous pouvez simplement vous tourner vers des experts en chauffage indépendants près de chez vous, dont certains travailleront avec les grandes marques de chaudières et pourront avoir une formation spécifique. Pour considérer les règlements de maintenance, vous avez deux options : vous pouvez choisir d’appeler l’ingénieur chauffage une fois par an au lieu de signer un contrat comme décrit dans la partie précédente. Dans ce cas, vous pouvez faire appel à un spécialiste différent pour chaque visite. Ou bien, vous pouvez signer un contrat d’entretien annuel avec le même chauffagiste. Comme cela, vous êtes plus rassuré.

Après cette réparation, vous pouvez vous chauffer en toute confiance, et vous pouvez également bénéficier de l’expertise des spécialistes, ils seront toujours les mêmes, alors vous connaissez très bien votre production d eau chaude sanitaire. Un autre avantage d’un contrat d’entretien chaudière est que vous payez un montant fixe chaque année, ce qui vous permet de mieux maîtriser votre budget chauffage.

Choisissez le contrat qui convient le mieux à votre chaudière

Votre ballon cesse de produire la condensation l’eau chaude. L’inspection régulière des chaudières est une obligation légale. Avant de choisir un contrat d’entretien  chaudière, il est recommandé de consulter et de comparer les différents devis et de lire attentivement les conditions. Ensuite, il vous suffit de contacter la personne responsable de l’installation de chaudière sélectionnée ou de remplir le bon de commande sur le site du professionnel. Demandez des informations telles que le combustible utilisé (gaz naturel, mazout, bois, électricité) ou le modèle de chaudière. Il existe de nombreuses options pour l’entretien annuel des chaudières à gaz ou à fioul. En voici des solutions que les spécialistes peuvent vous fournir :

  • Maintenance fixe : dans ce cas, il n’y a pas de contrat ni de renouvellement automatique. Lorsque vous appelez ou passez une commande, vous pouvez choisir la date de la visite d’entretien, et le service s’arrêtera après vos visites de chauffagiste. Pour la visite de l’année prochaine, vous devez appeler à nouveau le chauffagiste. En cas de panne, aucune assistance n’est fournie.
  • Contrat annuel : Les professionnels doivent être convoqués une fois par an pour les visites de maintenance. Une chaudière qui assure le chauffage et l’eau chaude sanitaire doit bénéficier d’entretien annuel. Il est obligatoire et doit être réalisé par un spécialiste. Ainsi, vous pouvez souscrire à l’un des contrats de maintenance pour chaudières au fioul pour bénéficier d’avantages tels qu’une intervention sous 24h en cas d’urgence. Il est important de noter qu’un bon entretien du système de chauffage peut assurer la sécurité et le confort de votre maison. De plus, assurez-vous que les techniciens installeront votre chaudière pour augmenter son efficacité, c’est-à-dire réduire sa consommation d’énergie.

Solution pour passer un an à l’aise. Dans le contrat, la couverture est : les services de réparation, les frais de déplacement, la main-d’œuvre et le remplacement des pièces de rechange en cas de panne. Aucun coût supplémentaire

Locataire ou propriétaire: qui sera responsable des dépenses ?

Le prix du contrat dépend de : choisissez le type de contrat : plus le contrat contient de services, plus le prix est élevé. De l’entreprise sélectionnée : bien entendu, tous les chauffagistes professionnels ne facturent pas le même prix. Depuis la ville : les prix peuvent également varier en fonction de l’endroit où vous séjournez. Énergie produite par les chaudières : le prix contractuel des chaudières au mazout est généralement plus élevé que celui des chaudières qui utilisent le gaz naturel comme énergie.

Vous êtes locataire et souhaitez savoir si vous ou votre bailleur devez payer pour l’entretien de la chaudière?  Dans les maisons louées, le locataire est responsable de l’entretien quotidien de la maison, par conséquent, la chaudière doit être entretenue chaque année. Les locataires doivent engager des chauffagistes professionnels qualifiés pour entretenir leur équipement chaque année. Pour éviter de planifier eux-mêmes cette obligation annuelle, les locataires peuvent signer des contrats de maintenance. Cependant, il y a certaines exceptions : si le bail indique que l’obligation appartient au propriétaire de la maison. Si le coût d’entretien de la chaudière est inclus dans le coût. Pendant la période de maintenance annuelle, des chauffagistes professionnels vérifieront le fonctionnement normal de la chaudière au mazout ou si des réparations mineures sont nécessaires pour optimiser ses performances. Si des réparations mineures sont nécessaires, le locataire doit les payer.

Les réglementations applicables

Les réglementations applicables à ce sujet sont assez simples. Le locataire doit être responsable, il doit donc payer les frais de révision annuels, parce que c’est lui qui occupe le logement. Si des réparations majeures doivent être effectuées sur l’équipement, le propriétaire interviendra. À la fin de sa durée de vie, il lui appartiendra de remplacer la chaudière.

C’est donc l’occupant de la maison qui est responsable de l’entretien. Outre les aspects juridiques, un appareil bien entretenu aura une durée de vie plus longue, de meilleures performances et moins d’émissions de polluants.

Conseil : si votre chaudière au mazout est une chaudière collective, son propriétaire ou son copropriétaire est responsable de son entretien.

Décorer son intérieur avec du papier peint haut de gamme
Rénover ses menuiseries en faisant appel aux services d’une entreprise spécialisée