Installer un double vitrage chez soi : une idée du budget à investir

double vitrage

La pose d’un double vitrage évite les déperditions de chaleur et améliore l’isolation acoustique de votre maison ou de votre appartement. Si l’État, les collectivités territoriales, régionales… apportent une aide financière, il n’en reste pas moins qu’une partie de cet investissement reste à votre charge. Quel est le prix du double vitrage, vous demandez-vous ? Est-ce qu’un double vitrage suffit à isoler la totalité de votre logement ? Trouvez ci-dessous des réponses à vos questions.

Pourquoi installer un double vitrage chez soi ?

Avant de vous donner les raisons pour lesquelles il est intéressant de faire installer un double vitrage chez vous, c’est sans doute le prix du double vitrage qui vous interroge ? Il vous est possible de trouver une réponse sur le site calculeo.fr. La pose d’un double vitrage offre plusieurs avantages. Tout d’abord, elle améliore l’isolation thermique, c’est-à-dire qu’elle réduit significativement les pertes de chaleur. Vous voyez le montant de vos factures de chauffage diminuer. Le double vitrage apporte aussi une isolation phonique. Les bruits de la rue se trouvent limités. Enfin, en matière de design et d’esthétique, les modèles de vitrage sont nombreux. Vous pouvez les personnaliser, selon vos goûts et l’architecture de votre façade.

Avant de poser un double vitrage, quels investissements faut-il prévoir ?

Installer un double vitrage chez soi ne peut être bénéfique que dans la mesure où votre logement est correctement isolé. La pose d’un double vitrage ne viendra que compléter une parfaite isolation du toit, des murs et d’un chauffage adapté. Avant d’investir dans un double vitrage, il est recommandé de faire vérifier l’isolation de votre toit. L’expertise d’un couvreur est fortement conseillée. Pour isoler votre toit, vous disposez de deux solutions. La première est l’isolation des combles perdus. Les travaux consistent à placer un isolant sur le plancher. Cet isolant peut être en laine minérale, de roche, de verre… Faites également contrôler, par un façadier, la façade de votre maison. Elle est très souvent considérée comme une zone de déperdition de chaleur. Vous pouvez soit isoler vos murs par l’intérieur, (une solution moins coûteuse) ou les isoler par l’extérieur, ce qui évite que vous ne perdiez pas en surface habitable. Peut-être, votre système de chauffage mérite-t-il d’être changé ? Un chauffagiste saura évaluer vos besoins. Il tiendra compte de la date et des matériaux de construction de votre habitat, du climat de votre région, de votre maison (cave, étages…)…

Comment est composé un double vitrage ?

Un double vitrage est composé de deux vitres superposées et séparées par un espace rempli d’air appelé « lame d’air » ou rempli de gaz argon. L’épaisseur du double vitrage reste le critère essentiel. Plus la partie air est large et plus l’épaisseur des verres est importante, meilleure est l’isolation. Pour un double vitrage classique, les vitres font 4 mm d’épaisseur et la partie gaz ou air de 12 ou de 16 mm. Pour un double vitrage à isolation dite « renforcée », un film d’oxydes métalliques recouvre une des vitres. Avec ce type d’installation, vous pouvez gagner jusqu’à 50 % d’énergie. Enfin, le double vitrage, avec l’option sécurité renforcée, est composé d’un verre classique et d’un verre feuilleté composé de films retardateurs d’effractions. Cette option apporte une haute sécurité à votre logement et aux personnes se trouvant à l’intérieur. Le prix du double vitrage varie en fonction de votre choix.

Quelles sont les aides et les subventions accordées par l’État ?

Pour vous aider à la rénovation énergétique de votre habitation, différentes aides et subventions sont proposées : MaPrimeRénov’ s’adresse aux propriétaires bailleurs, aux copropriétés et aux propriétaires quels que soient leurs revenus. Le logement doit être construit depuis 15 ans, et moins de 2 ans pour le remplacement d’une chaudière au fioul, MaPrimeRénov’ Sérénité est destinée aux ménages disposant de ressources modestes ou très modestes. Les travaux doivent être réalisés obligatoirement par un artisan ou une entreprise RGE (reconnu garant de l’environnement), L’éco-prêt à taux zéro est un prêt qui peut aller jusqu’à 50 000 €. Aucun intérêt n’est payé sur le montant emprunté, Le dispositif coup de pouce économies d’énergie, (chauffage, isolation, thermostat avec régulation performante, rénovation globale) s’adresse à tous les ménages. Les aides des entreprises de fournisseurs d’énergie, La TVA sur les travaux d’amélioration de la qualité énergétique est de 5.5 %, L’installation du double vitrage vous donne droit à un crédit d’impôt de 15 % sous certaines conditions.


Une pompe à chaleur permet-elle d’économiser de l’énergie ?
4 astuces pour bien sécuriser son garage