L’isolation phonique pour une meilleure entente

isolation phonique

Que ce soit au travail ou au domicile, les nuisances sonores peuvent vite devenir insupportables. Cela dépendra essentiellement de la sensibilité de chacun, mais la présence constante d’un bruit plus ou moins fort peut troubler le sommeil et la concentration. Pour stopper les nuisances sonores, une seule solution s’impose : l’isolation phonique.

Qu’est-ce que l’isolation phonique ?

L’isolation phonique ou acoustique est une solution permettant de limiter la propagation du bruit de l’extérieur vers l’intérieur, mais aussi entre deux pièces. Les bruits peuvent ainsi être aériens, se propageant dans l’air (comme une voix, ou de la musique), mais il existe aussi des bruits d’impacts, qui prennent la forme de vibrations. La performance acoustique d’une pièce dépendra alors de 3 facteurs :

·         Le type de matériaux composant le bâtiment ;

·         L’architecture de la construction ;

·         Les isolants acoustiques déjà en place ou non.

Quels sont les meilleurs matériaux pour l’isolation phonique ?

Pour mettre un terme aux diverses nuisances sonores, il existe plusieurs solutions, et surtout plusieurs matériaux. Vous trouverez sur des sites comme monarch-agencement.fr des professionnels qui pourront vous guider dans vos choix.

·         La ouate de cellulose : très performante, sa pose demande toutefois l’intervention d’un professionnel, car si elle est trop dense, elle perd de son efficacité ;

·         Le liège : très efficace contre les bruits d’impact, le liège est un matériau très utilisé comme isolant acoustique ;

·         La fibre de bois : de très bonne qualité, l’isolant en fibre de bois se décline en différents modèles, pour une parfaite adaptation au problème acoustique ;

·         Les laines minérales : la laine de roche et la laine de verre sont des isolants acoustiques qui font leur preuve depuis de longues années ;

·         Les panneaux isolants rigides : le polyuréthane ou le polystyrène, issus de la pétrochimie, ne sont pas recommandés pour l’isolation acoustique, même s’ils excellent au niveau thermique ;

·         La laine de mouton : plus rare, mais très efficace, la laine de mouton était très utilisée par nos ancêtres pour isoler leur logement ;

·         La paille : la maison en paille possède une isolation phonique performante, mais pas extraordinaire, et cela reste une solution peu sécurisante, car très inflammable ;

·         Le pan-terre : composé de lin et de cellulose, ce panneau rigide est spécialement et uniquement conçu pour l’isolation phonique, mais il est très onéreux.

Comment installer une isolation phonique ?

On imagine, à tort, que l’isolation phonique d’une pièce exige de gros travaux. Ce n’est pas toujours le cas, et selon le matériau choisi et la configuration de la pièce, cela peut être relativement simple. Plusieurs techniques peuvent ainsi permettre d’amoindrir les bruits extérieurs.



Le doublage du mur



Le doublage du mur consiste à poser un matériau isolant sur la paroi de la pièce, pour réduire les bruits aériens provenant de la pièce voisine, ou de l’extérieur. Cela peut se faire de deux façons :

·         L’isolation avec ossature : une ossature en bois ou en métal est positionnée sur le mur, puis un isolant souple en panneau viendra se glisser dans l’ossature. Une plaque de plâtre viendra s’ajouter pour masquer l’installation.

·         L’isolation avec panneaux : des panneaux d’isolants sont directement collés sur le mur à isoler, et seront recouverts d’une couche de plâtre.



L’isolation par le plafond



Si les nuisances sonores proviennent du plafond, il est possible d’envisager l’isolation en formant un sous-plafond. Le principe est le même que pour l’isolation des murs avec ossature. Les panneaux isolants permettront alors d’atténuer les bruits de pas et d’impacts des voisins du dessus.



Les autres manières d’isoler une pièce

Au-delà des parois, il est également possible d’améliorer l’isolation phonique d’une pièce en changeant les fenêtres, en optant pour du double vitrage, qui atténuera les bruits extérieurs. Le changement de la porte peut aussi être envisagé, tant pour l’isolation phonique que pour l’isolation thermique.

Un souci d’isolation phonique ? N’hésitez pas à faire appel à une société spécialisé pour trouver une solution et améliorer l’isolation acoustique d’un bâtiment.

Quelles sont les tendances en matière d’habillage de fenêtres ?
Guide pratique sur le contrat d’entretien de chaudière