Quels sont les avantages d’installer un chéneau ?

chéneau

Lors de la construction d’une maison individuelle ou collective, la mise en place de chéneau est une étape incontournable. Il s’agit d’une construction bien à part qu’il ne faut pas négliger. C’est une construction qui est intégrée dans la structure du toit. C’est pour cette raison que le chéneau est différent de gouttière. L’installation de chéneau offre de divers avantages pour la maison.

Qu’est-ce qu’un chéneau ?

Le mot chéneau est originaire du mot latin voulant dire « canalis ». Par simple définition, le chéneau est un canal se trouvant dans la zone inférieure de la toiture. Autrement dit, il est localisé au bas de la toiture d’une habitation. Sa mise en place est à la fois utile et design qui va embellir le toit. Pour évacuer les eaux pluviales, l’installation de chéneaux est non seulement une obligation légale, mais très aussi indispensable. En effet, il fait partie du système pour assurer l’évacuation des eaux sur le toit. Ce dispositif permet d’éviter l’accumulation des eaux de pluie au niveau du toit. Il est fait également pour empêcher l’infiltration des eaux dans le bâtiment. C’est pour cette raison qu’il est souvent appelé le conduit d’eau. Cette dernière offre de multiples avantages. Il assure aussi l’étanchéité du logement pour prévenir des moisissures, de l’humidité, etc. Il peut être fabriqué dans de divers matériaux, à savoir : pierre, bois, PVC, terre cuite, béton, zinc, cuivre ou métal. Il permet de récupérer les eaux de pluie et de les évacuer par la gouttière ou le tuyau de descente côtoyant les murs. Pour son installation, il est soutenu par une corniche de l’édifice. Pour trouver un professionnel pour la réalisation de chéneaux, il faut faire des recherches via Internet.

Quelle est l’utilité d’un chéneau ?

L’installation du chéneau présente de multiples avantages. Ce dispositif permet d’éviter tout éventuel risque que l’eau s’infiltre dans la maison. Ce conduit d’eau va permettre aux eaux pluviales de descendre dans les tuyaux d’évacuation. Pour préserver les murs de la maison, la mise en place de chéneau est indispensable. Grâce à sa capacité d’infiltrer les eaux sur la toiture, il peut prévenir l’humidité du sol ou les murs. Pour prévenir le ramollissement de la structure murale, il faut aménager un chéneau sur le toit. Le chéneau est différent de gouttière. Ces deux dispositifs n’ont pas la même fonctionnalité. Leur différence demeure dans leur emplacement sur le toit. Le chéneau s’intègre dans la structure de la toiture.  Sa mise en place n’est pas visible. Tandis que la gouttière est apparente, qu’elle soit rampante ou pendante. Quoi qu’il en soit, il est conseillé de mettre un chéneau à l’intérieur de la toiture de la maison pour évacuer les eaux pluviales. Il est à noter que la capacité d’évacuation de ce conduit d’eau se calcule selon sa forme, la surface de la toiture, la pente ou l’inclinaison des pans du toit et la pluviométrie. C’est la raison pour laquelle il faut solliciter l’aide d’un professionnel avant d’installer un chéneau.

Le chéneau : facile à installer

À part sa capacité d’infiltration des eaux de pluie, le chéneau est facile à installer. Il suffit juste de suivre les étapes d’aménagement. En effet, le canal doit être immobilisé sur la planche de rive en même temps que les brides étant placées aux environs de 50 cm à travers les chevrons ou des madriers. Le chéneau peut être posé ou encaissé. Dans le premier cas, ce conduit d’eau est encaissé entre deux pans du toit ou entre la structure murale. Pour le deuxième cas, il est fixé sur un entablement très solide par de différents matériaux comme la pierre, le béton ou le plâtre. Cet entablement permet de marcher sur le toit afin de réaliser divers travaux. Il est également possible de mettre en place un coffrage pour assurer le soutien du chéneau. Ce dispositif d’évacuation d’eau est défini par sa largeur, sa longueur dans le fond. Dans ce sens, sa dimension doit s’ajuster à la surface de pans du toit. Il est à préciser que si le raccordement est indispensable, il faut assurer que les soudures soient bien effectuées afin d’éviter le risque de fuite d’eau. Avant son installation, il faut également vérifier la pente du conduit d’eau. Car, contrairement à la mise en place de gouttières, il est impossible de la retirer. Si c’est le cas, il faut tout démonter. C’est pour cette raison qu’il faut faire appel à un professionnel pour l’installation du chéneau.

Avantage du chéneau : possibilité de choisir entre différents matériaux

Le chéneau peut être conçu de nombreux matériaux. Mais le plus souvent, il est fabriqué en métal, comme l’acier, l’aluminium, le zinc ou cuivre. Il peut être également fait en PVC.  Concernant le prix, le chéneau en PVC est moins onéreux, tandis que celui en acier est le plus cher. Pour faciliter le choix de ce conduit d’eau, il faut connaître les différentes caractéristiques de chaque matériau et leur prix. Par exemple. Un chéneau en zinc est très résistant à la présence de l’humidité. Il est très robuste, car sa durée de vie peut atteindre jusqu’à 50 ans voire plus. Un chéneau fait en cuivre est à la fois durable et très esthétique. Mais il coute un peu cher que les autres types de chéneaux. C’est pour cela que le prix de ce dispositif dépend du matériau choisi et aussi du fabricant.

Profiter de guides et d’idées pour réaliser des travaux
Installer une verrière chez soi