Electricité et gaz : comment réduire ses dépenses en repensant son installation ?

Electricité
Les factures d’électricité et de gaz pèsent lourdement sur votre budget. Et pourtant, il est aujourd’hui impossible de vivre sans chauffage ou dans l’obscurité totale lorsque le soleil s’est couché. Et que dire de tous les appareils électroménagers qui rendent tant de services ? Néanmoins, en repensant votre installation, il existe plusieurs moyens pour réduire vos dépenses en énergie. Voici quelques solutions qui diminueraient vos factures.

Sélectionnez les fournisseurs d énergie

En France, avant 2007, il n’y avait qu’un seul fournisseur pour l’électricité (EDF) et pour le gaz (GDF). Le 1er juillet 2007, le marché de l’électricité et du gaz a été ouvert à la concurrence. Depuis, les démarches énergie se montrent un peu plus compliquées. Les fournisseurs sont de plus en plus nombreux, et de ce fait, il est devenu difficile, pour les consommateurs, de souscrire à un abonnement adapté. À ce jour, les fournisseurs historiques proposent des tarifs réglementés fixés par la CRE (commission de régulation) et les pouvoirs publics. Quant aux autres fournisseurs d énergie, dits « fournisseurs alternatifs », ils fixent leurs tarifs librement, en proposant des offres à prix fixes ou indexés (réduction de x % par rapport au prix de l’abonnement et/ou du kW/h) sur le tarif réglementé). Pour les consommateurs, il ne reste qu’une seule solution, utiliser un comparateur d’électricité et de gaz en ligne et choisir le fournisseur correspondant le mieux à ses besoins. Désormais, tous les contrats d’énergie sont sans engagement.

Effectuez quelques contrôles pour réduire les factures 

Afin de réduire vos factures domestiques et avant d’envisager diverses transformations dans votre habitation, il est conseillé de faire effectuer un diagnostic de performance énergétique qui évaluera les points faibles de votre logement. Muni de ce diagnostic, vous saurez quels travaux de rénovation énergétiques réaliser. L’isolation de votre logement est à privilégier sachant que les déperditions d’énergie se situent au niveau de la toiture, des murs et des fenêtres. Sans procéder à ces travaux, vous conservez un logement gourmand en consommation d’énergie en hiver. De même, il est recommandé de repenser l’organisation des pièces de votre logement. Il est important, dans la mesure du possible, que les pièces principales (cuisine, séjour, bureaux…) soient situées au sud et les espaces dits « tampons » (entrée, couloirs, garage…) soient localisés au nord. Les chambres peuvent être chauffées par intermittence donc placées entre les deux.

Choisissez le chauffage le plus économique

Pour bénéficier d’un chauffage efficace et économique en énergie, plusieurs systèmes demeurent encore performants. D’après l’ADEME (agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), la chaudière à gaz à condensation permet de réaliser jusqu’à 30 % d’économie sur votre facture. La chaudière à gaz à condensation sera bientôt la seule autorisée à être vendue sur le marché. Le radiateur électrique à inertie a pour avantage de stocker la chaleur, même lorsque ce dernier est éteint. De ce fait, il dépense moins en énergie. Les nouvelles chaudières hybrides disposent d’un système capable d’apporter le chauffage à la pompe ou à la chaudière en fonction de la température extérieure. Elles permettent ainsi d’obtenir des factures moins élevées. Pour réduire encore davantage votre facture en électricité, il est primordial de souscrire à contrat d’entretien. Un contrôle par an permet de détecter des dysfonctionnements avant qu’ils ne provoquent une panne ou des dégâts irréparables.

Optez de nouvelles installations électriques 

Agir sur sa consommation d’électricité est possible. Il existe des petits appareils qui se branchent dans une prise électrique. Ils permettent de stabiliser la tension électrique de votre habitation. En ce qui concerne votre forfait à Internet. La fibre utilise trois fois moins d’électricité que l’ADSL. Si vous n’êtes pas encore équipé de cette dernière technologie, vérifiez dans un premier temps votre éligibilité à la fibre. Si c’est le cas, n’hésitez pas à modifier votre abonnement et pourquoi pas changer de fournisseur Internet si vous trouvez moins cher ailleurs. Pour réduire la consommation d’électricité de votre box Internet, débranchez-la, par exemple, la nuit lorsque vous dormez et le jour lorsque vous êtes parti travailler. L’installation d’un prolongateur (plus communément appelé multiprise) relié à une prise par un fil, vous permet d’économiser sur vos frais d’électricité. En effet, avec un interrupteur, vous coupez l’alimentation de tous les équipements branchés (télévision, unité centrale d’ordinateur, lampes…).


Une pompe à chaleur permet-elle d’économiser de l’énergie ?
4 astuces pour bien sécuriser son garage