Quelle sous-couche choisir pour son sol ?

sous-couche

Si vous êtes propriétaire d’une maison, c’est sûr que vous bénéficiez du confort de votre logement. Sachez que cela n’empêche pas de faire quelques inspections et vérifications pour savoir les devoirs et obligations qui vous attendent encore sur cette maison. En effet, à un moment ou un autre, la maison doit faire l’objet d’un entretien. À part une nouvelle couche de peinture, il se peut que les travaux consistent à aménager le sol, à travers l’installation d’une sous-couche. Vous devez alors savoir choisir la meilleure sous-couche pour votre sol.

Les différents types de sous-couches

Dans les magasins et revendeurs spécialisés dans les équipements et outils de construction, le client peut trouver de nombreux types de sous-couches. À noter que le choix d’une sous-couche dépend essentiellement de la construction et du goût du propriétaire de la maison. Dans la mesure où les sous-couches ont les mêmes rôles, en général, leurs indices d’isolation sont aussi presque les mêmes. Toutefois, en fonction de la matière de base de la sous-couche, certains d’entre eux sont plus avantageux en matière d’isolation thermique, tandis que d’autres offrent plus de résistance, contre les désastres causés par l’humidité. Il est à remarquer que la sous-couche de la marque Arbiton peut être fabriquée à partir des matériaux en polystyrènes, de lièges, mais aussi par des mousses polyéthylènes.

Une sous-couche, au-delà du caprice, c’est un besoin

Parfois, lorsqu’il est question d’entretien dans une maison, le propriétaire donne beaucoup plus d’importance les murs par rapport aux autres éléments de cette maison. Pourtant, tout comme ces murs, le sol occupe également une place importante pour ces travaux d’entretien. En principe, une sous-couche est sollicitée pour offrir un petit plus, pour le titulaire de la maison. Elle est installée entre le sol et le revêtement, et a comme fonction d’agir en tant qu’intermédiaire, afin d’éviter le contact direct entre ces deux surfaces. Il est à savoir que cet élément d’entretien a été longtemps considéré comme une futilité, mais de nos jours, le recours à ces sous-couches est vivement conseillé avant même la mise en place du parquet. A vrai dire, cette matière apporte son lot d’avantage, pour améliorer le bien-être de tous les occupants.

Les raisons d’être d’une sous-couche

Actuellement, les techniciens du bâtiment se servent d’une sous-couche pour trois raisons bien distinctes. En premier lieu, il y a l’isolation. Une fois bien placée, une sous-couche contribue à accroitre l’isolation de la pièce, voire même de la maison tout entière. Pour information, il existe différents types d’isolation. Entre autres, il y a l’isolation thermique et l’isolation sonores. En ce qui concerne l’isolation thermique, les sous-couches ont pour rôle d’empêcher la chaleur de se dissiper facilement de la pièce ou de la maison. Par ailleurs, elles protègent les occupants contre les perturbations sonores, en réduisant les bruits de frottement, entre les étages. En deuxième lieu, il y a la protection du parquet lui-même. Ici, la sous-couche prévient contre toute éventualité d’humidification du revêtement. Afin d’y arriver, cette dernière doit bénéficier d’une étanchéité. À cet égard, un film pare-vapeur doit être posé, sous la sous-couche. Ce film exempte le parquet de toute détérioration pouvant être due par l’humidité. Enfin, pour les maisons possédant un dalle en béton, la sous-couche contribue aussi à corriger cette dalle béton de la maison. Pour que le parquet respecte les normes en vigueur, son installation doit se faire sur une surface plane. À cause des petites irrégularités de la dalle, il est régulier de faire appel aux sous-couches, pour un rendu homogène du sol. Il est également important de faire appel à un professionnel en ce qui concerne la pose de ces sous-couches pour que les travaux soient bien finis.  

Urgence et dépannage de serrurerie à Ath
Comment utiliser une scie circulaire ?